DEMISSION : l’intégralité du discours d'adieu de Guillaume Soro
 l’intégralité du discours d'adieu de Guillaume Soro
M. Guillaume K. Soro | PHOTO: rue225
Posté le Ven 08 Février 2019     Source: rue225

M. Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire jusqu’à ce midi a rendu sa démission. Lire l’intégralité du discours qui fait de lui le désormais ex-PAN de Côte d'Ivoire.

Chers Collègues,

L’heure a sonné !

En effet, le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, et moi-même avons convenu de la convocation d’une session extraordinaire ce jour vendredi 8 février 2019.

Mes chers Collègues,

Quand il est l’heure, il n’est point besoin de long discours. Dans la vie des hommes, voyez-vous, il y a des moments aussi décisifs où il ne tient qu’à soi-même de prendre ses responsabilités. C’est ce que je m’en vais faire tout à l’heure.

Mais avant, permettez-moi d’exprimer le bonheur et la joie que j’ai eus à conduire aux destinées du deuxième pouvoir de l’Etat, le Pouvoir Législatif. Mes deux mandatures ont été parsemées de moments de joies mais aussi d’embuches et de douleurs vives.

C’est pourquoi, à vous, chers Collègues, qui m’avez fait confiance en m’élisant le 9 janvier 2016, je tiens à dire toute ma reconnaissance et ma gratitude.


Tout au long de notre marche commune, j’ai voulu faire de notre Assemblée nationale une famille, certes colorée mais une famille, une vraie famille !

Aussi, en ces heures qui comptent, je veux m’adresser directement à vous ; vous qui m’avez porté un soutien sans faille, en vous demandant de trouver ici l’expression de mes sincères remerciements.

J’ai une pensée pleine de gratitude envers les membres du Bureau de l’Assemblée nationale et tous mes collaborateurs qui m’ont accompagné tout au long de cette exaltante mission. A ceux qui dans l’anonymat et pourtant avec efficacité font vivre notre Institution, je veux parler des chauffeurs, gardes, huissiers, techniciens de surfaces, secrétaires, etc, j’exprime ma particulière sympathie.

Chers Collègues,

Alors, venons-en à l’ordre du jour de notre Session extraordinaire.

En ce mois de janvier 2019, j’ai eu le privilège de plusieurs audiences avec le Président de la République notamment le 5 janvier et le 25 janvier. Il a été question de mon engagement politique et de mon positionnement idéologique vis-à-vis du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Cette question aussi importante soit-elle a nécessité, de ma part, réflexion et décision. Oui, j’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP unifié. Ainsi, je n’ai point pris part au congrès ordinaire du 26 janvier dernier au stade Félix-Houphouët-Boigny. Grave erreur ! Grave faute ! Ont tôt fait de clamer certains de mes compères. Mais voyez-vous je suis homme à croire plus au jugement de l’histoire qu’au jugement des hommes.

En ce qui me concerne, il ne peut être question de défiance mais plutôt du désir d’harmonie entre mes convictions, mes valeurs et ma conscience. Et là-dessus, c’est sans hésitation.

Le fait est que j’étais face à un dilemme :

- soit trahir mes convictions en allant au Congrès pour ainsi dire sauver un poste confortable ;
- soit rendre ma démission de mes fonctions de Président de l’Assemblée nationale et ainsi être capable de me regarder dans une glace.

Y’avait-il une alternative ! Non on ne m’en donnait aucune, absolument aucune.

A l’inverse, refuser de démissionner conduirait immanquablement à la crise institutionnelle déstabilisante avec le cortège de dommages pour la Nation.

Chers Collègues,
L’on ne peut risquer de mettre en péril la paix fragile acquise après tant de souffrance de nos concitoyens. Quand on a été, comme moi, Ministre d’Etat, Premier Ministre, Président de l’Assemblée nationale, c’est une issue inenvisageable.

Chers Collègues,

Ce n’est pas ce que je souhaite pour la Côte d’Ivoire. Moi qui depuis un moment, me suis fait le disciple du pardon, de la réconciliation et de la paix.


Sachez-le Chers collègues,
Je ne suis pas homme à m’accrocher, comme un saprophyte, à un poste. On ne peut risquer la paix parce que l’on veut conserver un poste. N’est-ce pas le Président Feu Félix Houphouët-Boigny qui alléguait qu’ « aucun sacrifice n’est trop grand quand il s’agit de faire la paix pour son pays ». Cette sagesse du Père Fondateur de la Côte d’Ivoire ne m’a jamais quitté l’esprit.

Rassurez-vous, chers Collègues, je demeure serein tout en quittant ce poste aisé de Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire pour l’aventure de mes convictions.

En effet, je préfère descendre de mon piédestal, vivre et partager le quotidien de mes semblables, citoyens ordinaires, que de me complaire dans l’aisance de la posture institutionnelle.

Conviction, le mot est lâché. Je veux que de moi, mes concitoyens, mon épouse, mes enfants, ma famille, mes collaborateurs, mes proches, mes compagnons et je pense ici au Député Alain Lobognon et tous les autres proches en ce moment en prison, retiennent de moi, le souvenir d’un homme de conviction, débout, face aux lendemains mêmes incertains !

Chers Collègues,

A cet instant précis, je rends ma démission de mes fonctions de Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Oui, j’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix pour la Côte d’Ivoire comme je l’ai déjà fait par le passé.


Mesdames et Messieurs,
Chers Collègues,

Me voilà ainsi donc ancien Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Député de la Nation élu dans la circonscription de Ferkessédougou commune et Vice-Président élu de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie.

Chers Collègues,
Je demeurerai avec vous pour continuer à travailler à l’édification d’une Côte d’Ivoire riche et prospère qui repose avant tout, sur un Etat de droit et des bases démocratiques solides.

Je demeurerai avec vous pour continuer le combat du pardon, de la réconciliation et de la paix ; ce combat à mes yeux vaut plus que le poste de Président de l’Assemblée nationale.

Chers Collègues,

Après toutes les épreuves que j’ai traversées et dont vous êtes témoins, j’ai acquis la forte conviction que le destin de chacun d’entre nous appartient à Dieu.

Dieu pourvoira.
Merci encore à chacune et à chacun de vous.

A Bientôt

NB : Lire la vidéo du Discours de Guillaume Soro dans nos VIDEOS POLITIQUES.

 

 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

JUSTICE : voici pourquoi Blé Goudé ne trouve pas de pays d’accueil

 voici pourquoi Blé Goudé ne trouve pas de pays d’accueil
Posté le Lun 18 Février 2019     rue225 ...    

Cela fait bien deux semaines que Charles Blé Goudé a recouvré la liberté et devrait maintenant, au regard des décisions de justice de la CPI, trouver un pays d’accueil. Malheureusement, le Président du COJEP attend toujours, coincé dans un hôtel... Lire la suite >

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : 14 nouvelles universités construites d’ici à 2025

 14 nouvelles universités construites d’ici à 2025
Posté le Lun 18 Février 2019     CICG-CI ...    

M.Albert Toikeusse Mabri, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a annoncé, le 17 février dernier que la Côte d’Ivoire qui compte 7 universités va en construire 14 nouvelles à l’horizon 2025 pour répondre... Lire la suite >

DESTRUCTION : un drame se joue à Port-Bouët. Plus de 5000 personnes bientôt à la rue à cause du prochain métro

 un drame se joue à Port-Bouët. Plus de 5000 personnes bientôt à la rue à cause du prochain métro
Posté le Sam 16 Février 2019     rue225 ...    

Un drame se joue sous nos yeux dans la commune de Port-Bouët. Alertée depuis le mercredi dernier par des coups de fils de riverains, notre équipe de reportage est allée faire le constat de ce qui s’apparente à un drame humanitaire. Plus de 5000 personnes... Lire la suite >

PEOPLE : la justice française requiert 7 ans de prison contre Olomidé

 la justice française requiert 7 ans de prison contre Olomidé
Posté le Sam 16 Février 2019     koaci.com ...    

La Justice française a requis une peine de 7 ans de prison à l’encontre de la star de la rumba, Koffi Olomidé pour des accusations d’agressions sexuelles, apprend-on de source judiciaires.  Le parquet de Nanterre a finalement requis une peine de sept ans ... Lire la suite >

COTE D’IVOIRE : un mouvement proche de Guillaume Soro se mue en un parti politique

 un mouvement proche de Guillaume Soro se mue en un parti politique
Posté le Sam 16 Février 2019     APA ...    

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), un mouvement politique proche de l’ex-président du Parlement, Guillaume Kigbafori Soro, s’est mué samedi en un parti politique social-démocrate, lors d’une Assemblée générale constitutive... Lire la suite >

CONF’PRESS : Guillaume Soro crée un Comité politique, et s’inscrit dans un groupe parlementaire en gestation

 Guillaume Soro crée un Comité politique, et s’inscrit dans un groupe parlementaire en gestation
Posté le Ven 15 Février 2019     rue225 ...    

Réelle volonté de participer au débat politique ou simple diversion ? Dans un cas comme dans l’autre, Guillaume Soro, le néo ex-Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, vient de créer un Comité politique... Lire la suite >

RANKING : les meilleures équipes nationales africaines de ces dernières années

 les meilleures équipes nationales africaines de ces dernières années
Posté le Ven 15 Février 2019     everydaychimp.com ...    

Bien qu’aucune équipe africaine n’ait remporté la Coupe du Monde de la FIFA, il y a beaucoup d’équipes extrêmement talentueuses et populaires. Qui ont captivé l’imagination des fans de football du monde entier par leur habileté, leur... Lire la suite >

STRATEGIE : une semaine après sa démission, Soro s'adresse à la presse et à la Côte d’Ivoire

 une semaine après sa démission, Soro s'adresse à la presse et à la Côte d’Ivoire
Posté le Ven 15 Février 2019     lebanco.net ...    

Une semaine jour pour jour après sa démission, l'ancien président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro animera une conférence de presse ce vendredi à 13 heures à sa résidence d'Abidjan... quatre  heures seulement avant l'audience... Lire la suite >

REPRESSION : Michel Gbagbo empêché de sortir du pays

 Michel Gbagbo empêché de sortir du pays
Posté le Jeu 14 Février 2019     rue225 ...    

C’est l’information qui fait le buzz depuis ce matin. Michel Gbagbo, fils de l’ex-Président Laurent Gbagbo aurait été empêché de sortir du pays. C’est son avocate, Me Habiba Touré, qui a situé les faits via une correspondance... Lire la suite >

EXPRESS : les Cités ‘U’ de Port-Bouët, en route pour la réhabilitation, 8 ans après.

 les Cités ‘U’ de Port-Bouët, en route pour la réhabilitation, 8 ans après.
Posté le Jeu 14 Février 2019     rue225 ...    

Qui n’a pas connu ou ne connait pas les fameuses Résidences universitaires de Port-Bouët ? Les Résidences Port-Bouët I, Port-Bouët II, Port-Bouët III, Cité des mariés et de Vridi, de la belle époque. Ces Cités ‘U’... Lire la suite >

PROCES : en appel, Lobognon s’en sort avec 6 mois de prison avec sursis et libération immédiate

 en appel, Lobognon s’en sort avec 6 mois de prison avec sursis et libération immédiate
Posté le Jeu 14 Février 2019     abidjan.net ...    

Condamné en première instance à 12 mois de prison ferme et placé sous mandat de dépôt le 29 janvier 2019 pour ‘’divulgation de Fausse nouvelle’’, le député de Fresco, Alain Lobognon a écopé de six mois de... Lire la suite >

REPLIQUE : le gouvernement ivoirien qualifie d’«allégations» le rapport d’Amesty sur les droits de l’Homme

 le gouvernement ivoirien qualifie d’«allégations» le rapport d’Amesty sur les droits de l’Homme
Posté le Mer 13 Février 2019     APA ...    

Le gouvernement ivoirien qualifie d‘«allégations » le récent rapport de l’ONG Amnesty International sur la Côte d'Ivoire qui dénonce des « violations » des droits de l’Homme et des « harcèlements judiciaires»,... Lire la suite >

INTERVIEW : Gbagbo, CPI, Soro, Bédié, RHDP, FPI, RDC…Alassane Ouattara dit tout.

 Gbagbo, CPI, Soro, Bédié, RHDP, FPI, RDC…Alassane Ouattara dit tout.
Posté le Mer 13 Février 2019     RFI ...    

Le président ivoirien Alassane Ouattara, présent au 32e sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, est l'invité Afrique de RFI. Pour la première fois, il revient sur la démission de Guillaume Soro à la présidence ... Lire la suite >

ENTRETIEN : «Utiliser le nom d’Houphouët-Boigny pour créer un parti politique me paraît être une escroquerie morale» (Babily Dembélé, président du Cidp)

 «Utiliser le nom d’Houphouët-Boigny pour créer un parti politique me paraît être une escroquerie morale» (Babily Dembélé, président du Cidp)
Posté le Mar 12 Février 2019     Parti Politique ...    

M. Babily Dembélé, le président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (Cidp) jette ici un regard sur l'actualité sociopolitique en Côte d'Ivoire. Le 26 janvier dernier, s'est tenu le 1er congrès ordinaire du Rhdp.... Lire la suite >

EDUCATION : mise au point de la CNEC relativement à la paralysie qui frappe l’Enseignement supérieur

 mise au point de la CNEC relativement à la paralysie qui frappe l’Enseignement supérieur
Posté le Mar 12 Février 2019     CNEC ...    

Le BEN de la CNEC n’est pas content qu’on veuille lui faire porter le chapeau de la paralysie qui frappe en ce moment l’Enseignement supérieur. Dans la déclaration ci-après, dont nous avons reçu copie, il nous le fait savoir, preuve de son innocence à... Lire la suite >

ALERTE : les Etats-Unis inquiets pour 2020

 les Etats-Unis inquiets pour 2020
Posté le Mar 12 Février 2019     rue225 ...    

C’est ce qui s’appelle tirer la sonnette d’alarme, en prévision des incertitudes qui pourraient planer autour de la présidentielle de 2020. Selon une information relayée sur les réseaux sociaux, les Etats-Unis ne cachent pas leur inquiétude face... Lire la suite >

PUBLICITE

Sondage

Dépêches APO

African Press Organization Plus de Dépêches APO | Cliquez ici

PUBLICITE

FLASH INFOS BabiLeaKs